Physalis - © photo : Studio Pessinger

Genèse de mes bons vœux

 

Pour réaliser ma carte de vœux, j’ai créé un visuel photographique original et esthétique en corrélation avec mon état d’esprit du moment. Mon délocalisation en Dordogne était forte en signification et j’avais envie d’en partager le sens avec les destinataires de ma  carte : mes clients, mes prospects, les partenaires locaux avec qui j’aimerais collaborer… Une proximité nouvelle avec la nature, un mode consommation plus sain… J’avais amorcé ma communication autour de ces messages lors de la refonte de mon logo (créé il y a à peine 1 an lors de mon lancement en freelance), avec ses lignes fluides aux couleurs chaudes, évoquant la flamme créative et l’amour de la nature. J’ai donc choisi naturellement de créer un visuel en pleine cohérence graphique avec mon identité visuelle : les couleurs dominantes rouge et orange seraient à l’honneur, voire exclusives.

Quant au thème, alors que je partageais l’année dernière - encore sur Paris et dans un tout nouveau contexte de maternité - les mini chaussures de mon bébé en vous souhaitant une belle année pleine d’aventures, il m’est apparu évident de travailler cette année sur un visuel de produits naturels. Mon magasin préféré était soudainement devenu « Grand Frais ». Je tournais et virais dans les rayons, me laissant inspirer au gré des étals. Mes premiers achats n’ont pas été concluants : trop encombrants, peu propices à une composition adaptée à mon installation en studio photo, pas assez focus sur les nuances recherchées... Après quelques séances photos ratées car mal ciblées, je me suis recentrée sur une idée de design plus épuré mettant en scène des petits fruits. D’une part pour faciliter la prise de vue, d’autre part parce-que l’idée d’utiliser des tous petits piments me trottait dans la tête depuis un moment. Faute de concept pour les photographier à bon escient, j’en avais laissé pourrir déjà quelques-uns à la maison avant de m’en débarrasser honteusement au compost. Je suis donc retourné à « Grand Frais » pour réitérer mon achat, que j’ai agrémenté de petits fruits exotiques oranges, les physalis, que l’on pourrait confondre avec des tomates cerises (mais quiconque me connait un tant soit peu ne me prêterait pas une intention si banale). Pour dissiper tout malentendu sur la nature de ce petit fruit, je l’ai placé en « Guest-star » sur la 4ème de couverture, habillé de ses feuilles et de sa queue, tel un papillon sortant de sa chrysalide. Impossible de s’y méprendre pour les spécialistes de la tomate cerise !

Pour revenir au visuel principal de la couverture, j’ai misé sur une quasi transparence de tout autre élément de la composition, afin de ne mettre en avant que les nuances flamboyantes de mon identité visuelle. J’ai récupéré dans la cave de ma belle-mère un bocal à conserve. Les étiquettes de foie gras de canard collées devant et sur le couvercle n’ont pas été une mince affaire à décoller. Au risque que cela paraisse anecdotique, je souligne tous ces petits moments de cheminement et de travail préparatoire à la prise de vue, invisibles à l’esprit de ceux qui auront le loisir d’observer la photo finale (tout comme la post production d’ailleurs). L’ensemble des ingrédients réunis – un bocal remis à neuf, des piments rouges, des physalis – le shooting pouvait commencer.

 

Pour découvrir le visuel final et recevoir ma carte de vœux, cliquez ci-dessous, je serais ravie de vous souhaiter une formidable année 2018 !

 

recevoir la carte de vœux

 

 

 

#cartedevoeux#photographie#graphiste

 

 

 

© 2018 Studio Pessinger | A propos | Plan de site | Mentions légales

Page facebook Galerie photo Flickr Profil LinkedIn Youtube Instagram
Physalis - © photo : Studio Pessinger

Page facebook Galerie photo Flickr Profil LinkedIn Youtube Instagram
Page facebook Galerie photo Flickr Profil LinkedIn Youtube Instagram
Physalis - © photo : Studio Pessinger

Page facebook Galerie photo Flickr Profil LinkedIn Youtube Instagram
Physalis - © photo : Studio Pessinger

Genèse de mes bons vœux

 

Pour réaliser ma carte de vœux, j’ai créé un visuel photographique original et esthétique en corrélation avec mon état d’esprit du moment. Mon délocalisation en Dordogne était forte en signification et j’avais envie d’en partager le sens avec les destinataires de ma  carte : mes clients, mes prospects, les partenaires locaux avec qui j’aimerais collaborer… Une proximité nouvelle avec la nature, un mode consommation plus sain… J’avais amorcé ma communication autour de ces messages lors de la refonte de mon logo (créé il y a à peine 1 an lors de mon lancement en freelance), avec ses lignes fluides aux couleurs chaudes, évoquant la flamme créative et l’amour de la nature. J’ai donc choisi naturellement de créer un visuel en pleine cohérence graphique avec mon identité visuelle : les couleurs dominantes rouge et orange seraient à l’honneur, voire exclusives.

Quant au thème, alors que je partageais l’année dernière - encore sur Paris et dans un tout nouveau contexte de maternité - les mini chaussures de mon bébé en vous souhaitant une belle année pleine d’aventures, il m’est apparu évident de travailler cette année sur un visuel de produits naturels. Mon magasin préféré était soudainement devenu « Grand Frais ». Je tournais et virais dans les rayons, me laissant inspirer au gré des étals. Mes premiers achats n’ont pas été concluants : trop encombrants, peu propices à une composition adaptée à mon installation en studio photo, pas assez focus sur les nuances recherchées... Après quelques séances photos ratées car mal ciblées, je me suis recentrée sur une idée de design plus épuré mettant en scène des petits fruits. D’une part pour faciliter la prise de vue, d’autre part parce-que l’idée d’utiliser des tous petits piments me trottait dans la tête depuis un moment. Faute de concept pour les photographier à bon escient, j’en avais laissé pourrir déjà quelques-uns à la maison avant de m’en débarrasser honteusement au compost. Je suis donc retourné à « Grand Frais » pour réitérer mon achat, que j’ai agrémenté de petits fruits exotiques oranges, les physalis, que l’on pourrait confondre avec des tomates cerises (mais quiconque me connait un tant soit peu ne me prêterait pas une intention si banale). Pour dissiper tout malentendu sur la nature de ce petit fruit, je l’ai placé en « Guest-star » sur la 4ème de couverture, habillé de ses feuilles et de sa queue, tel un papillon sortant de sa chrysalide. Impossible de s’y méprendre pour les spécialistes de la tomate cerise !

Pour revenir au visuel principal de la couverture, j’ai misé sur une quasi transparence de tout autre élément de la composition, afin de ne mettre en avant que les nuances flamboyantes de mon identité visuelle. J’ai récupéré dans la cave de ma belle-mère un bocal à conserve. Les étiquettes de foie gras de canard collées devant et sur le couvercle n’ont pas été une mince affaire à décoller. Au risque que cela paraisse anecdotique, je souligne tous ces petits moments de cheminement et de travail préparatoire à la prise de vue, invisibles à l’esprit de ceux qui auront le loisir d’observer la photo finale (tout comme la post production d’ailleurs). L’ensemble des ingrédients réunis – un bocal remis à neuf, des piments rouges, des physalis – le shooting pouvait commencer.

 

Pour découvrir le visuel final et recevoir ma carte de vœux, cliquez ci-dessous, je serais ravie de vous souhaiter une formidable année 2018 !

 

recevoir la carte de vœux

 

 

 

#cartedevoeux#photographie#graphiste

 

 

 

Page facebook Galerie photo Flickr Profil LinkedIn Youtube Instagram
Page facebook Galerie photo Flickr Profil LinkedIn Youtube Instagram